La traçabilité des médicaments en Afrique : les ONG appelent à la transparence

Image post

Coûts, compositions, suivi et surveillance, les organismes d’aides dans le secteur de la santé multiplient les efforts dans des pays où les maladies se développent en plus d’un accès aux soins difficile.

Les médecins et les bénévoles doivent faire face à des situations de gaspillage de médicaments dont la chaîne du froid a été rompue, c’est-à-dire : où la traçabilité de la température est mauvaise voire inexistante.

On retrouve ce cas de figure pour les vaccins, qui, pourtant, ont pour objectif d’empêcher les maladies de gagner du terrain sur un territoire déjà fragilisé par des conditions de vies compliquées pour une grande partie des habitants.

Les populations doivent se battre contre des maladies graves comme Ebola, le paludisme et la tuberculose.

L’accès aux soins et aux médicaments est difficile et l’aide des associations est essentielle pour faire les démarches auprès des chaînes d'approvisionnement.

C’est la raison pour laquelle plusieurs d’entre elles appellent à la transparence, notamment pour éviter le problème des faux médicaments.

Pour garantir la viabilité et l’efficacité d’un vaccin, le suivi de température doit être fiable et simplement mesurable et exploitable.

Les données envoyées par les sondes de température ou enregistreurs de température permettent de protéger ces traitements onéreux destinés à sauver des vies.

Crédit photo : Freepik.

PARTENAIRES

INTÉRESSÉ PAR NOTRE SOLUTION ?

N’hésitez pas à nous contacter par mail en remplissant le formulaire ci-dessous ou par téléphone au 04 67 13 00 52.

Les informations que vous avez saisies dans ce formulaire sont transmises par email via une liaison sécurisée (Chiffrement par le protocole TLS) à notre service client. Vos données personnelles (nom, adresse, email,...) ne font pas l'objet d'un autre traitement informatisé.