Contrôle de la chaîne du froid des camions : une réglementation draconienne pour les routiers

Image post

Pourquoi la logistique doit faire l’objet d’un suivi de température en temps réel ?

Le respect de la chaîne du froid est fondamental pour le respect des réglementations sanitaires et la rentabilité économique pour les différents acteurs.
Quand on sait que plus de 350 millions de tonnes de denrées périssables sont gaspillées chaque année à cause d’une rupture de la chaîne du froid, la surveillance de la température des camions est un enjeu considérable.
« Nous regroupons 80 % des acteurs du secteur », explique l’UNTF (l’Union Nationale du Transport Frigorifique).

La logistique du froid en France en quelques chiffres c’est :

– 2 110 000 camions frigorifiques.
– 10 % du trafic routier chaque jour.
– 100 millions de tonnes de produits transportés.
Il est évident qu’il ne doit y avoir aucune rupture dans le suivi de température en temps réel, depuis l’entreposage, en passant par le transport, jusqu’à la livraison.

La réglementation en Europe et en France :

Les normes ATP réglementent les conditions de conservation des denrées périssables ainsi que le contrôle de la chaîne du froid par la conformité des véhicules de transport faisant l’objet d’un suivi de température en temps réel.
L’attestation de conformité ATP, délivrée par le CEMAFROID (centre d’expertise français de la chaîne du froid) est un début. Mais, l’équipement de ces engins par des sondes de température connectées.
LA DGCCRF (direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes), la DDPP (direction départementale de la protection des populations) ont le pouvoir de sanction sur une mauvaise surveillance de température des camions. Sanctions pouvant entraîner des suites pénales : de la simple contravention à l’amende pouvant atteindre jusqu’à 36 500 €.
Le chargement complet d’un camion frigorifique peut même être saisi pour un mauvais contrôle de la chaîne du froid. Le constat d’une rupture de la chaîne du froid entraîne la mise sous scellés de la totalité de la marchandise transportée et de lourdes contraventions sont également dressées.

L’optimisation d’utilisation des sondes de température connectées :

L’informatique embarquée est une solution technologique permettant la surveillance de température des camions. Les sondes/capteurs assurent la remontée des informations en temps réel vers l’application web. Et, dans le cas de variations de température hors des plages autorisées, le dispositif envoie des alertes.
Cette technologie embarquée permet de :
– garantir la surveillance de température des camions en continu et donc la viabilité de la marchandise aux clients.
– éviter les litiges et sanctions dus aux pertes engendrées par une rupture de la chaîne du froid.
– optimiser sa logistique à long terme.

Au-delà des enjeux sanitaires, écologiques de la réglementation en vigueur à respecter, l’enjeu économique joue un rôle important dans les processus logistiques mis en place pour respecter la chaîne du froid. 
Les préoccupations sanitaires et environnementales évoluent et la logistique doit s’adapter. C’est la raison pour laquelle les camions frigorifiques se voient équipés de sondes de températures connectées, afin de garantir le respect de la chaîne du froid. Les réglementations élargissent leurs champs d’action et leur rigueur, l’optimisation de la chaîne du froid n’est plus une utopie, mais une réalité : un enjeu économique majeur.


Pour plus d’informations sur la solution complète cliquez ici.
 
Ou contactez-nous à l’adresse : contact@koovea.fr
Par téléphone au +33 (0)4 67 13 00 52


PARTENAIRES

INTÉRESSÉ PAR NOTRE SOLUTION ?

N’hésitez pas à nous contacter par mail en remplissant le formulaire ci-dessous ou par téléphone au 04 67 13 00 52.

Les informations que vous avez saisies dans ce formulaire sont transmises par email via une liaison sécurisée (Chiffrement par le protocole TLS) à notre service client. Vos données personnelles (nom, adresse, email,...) ne font pas l'objet d'un autre traitement informatisé.