Le casse-tête de la logistique des produits frais

Image post

Avec l’explosion du marché du bio et du local depuis quelques années, c’est la compétition entre les enseignes de grande distribution pour savoir qui vendra le meilleur produit et au meilleur prix.

Une qualité qui a un coût, pour le distributeur et pour le consommateur. Alors que les circuits de distribution tendent à se raccourcir et les conservateurs jugés nocifs tendent à disparaître de nos assiettes, comment garantir la conservation des produits frais aux clients ?


Le distributeur et le transporteur doivent être informés en continu de la température des frigos.


Les enseignes se voient dans l’obligation d’adapter la surveillance de la logistique du froid pour que les produits frais supportent le transport en camion, grâce à un contrôle de la température à distance.

Pour le stockage, les distributeurs et les producteurs redoublent de techniques pour la conservation de leurs fruits et légumes, par exemple : en baissant la température des frigos, cela permettra la diminution de la respiration et de leur transpiration des fruits et légumes.


La surveillance de la logistique du froid a aussi pour but de contrôler la température à distance afin d’éviter d’autres types de risques.

En effet, le froid peut aussi avoir un impact négatif sur les produits frais. La pectine se dégrade, entraînant, par exemple, le ramollissement de la tomate sous 10ºC et des haricots en dessous de 4 ºC. Sous 7ºC, vous pourrez même observer des taches brunes se former sur les concombres, les courgettes ou encore les aubergines. Ces espèces légumières seront stockées à des températures plus élevées qui auront un seuil maximal.


Lorsqu’il n’y a plus de surveillance de température des  frigos, il faut mettre en place une surveillance de la logistique du froid car les légumes frais vont provoquer de la condensation et de l’humidité dû au changement de température. C’est un facteur de création de maladies d’origine bactérienne, notamment si les variations de températures sont nombreuses (comme lors du transport).

Or, pour éviter ces dégradations, il existe des techniques comme la ventilation, mais celles-ci doivent être maîtrisées pour que la température soit constante.

Et, afin de le vérifier, chaque moyen de transport doit être équipé d’un système capable de contrôler la température à distance.


Cette solution permet d’éviter les risques qui entraînent des pertes considérables chaque année en France et dans le monde entier.


Pour plus d’informations sur la solution complète cliquez ici.

 

Ou contactez-nous à l’adresse : contact@koovea.fr

Par téléphone au +33 (0)4 67 13 00 52

PARTENAIRES

INTÉRESSÉ PAR NOTRE SOLUTION ?

N’hésitez pas à nous contacter par mail en remplissant le formulaire ci-dessous ou par téléphone au 04 67 13 00 52.

Les informations que vous avez saisies dans ce formulaire sont transmises par email via une liaison sécurisée (Chiffrement par le protocole TLS) à notre service client. Vos données personnelles (nom, adresse, email,...) ne font pas l'objet d'un autre traitement informatisé.