Les essais cliniques en cours pour traiter le COVID-19

Les organismes et les laboratoires de recherches sont mobilisés depuis plusieurs semaines avec comme priorité absolue : les essais cliniques COVID-19.  

essais cliniques COVID619

La quête du traitement contre le COVID-19

Les laboratoires français et américains travaillent chacun sur un potentiel traitement contre le COVID-19.

Regeneron, la biotech américaine, et le groupe français Sanofi ont confirmé sur un essai clinique dans le cadre d’un programme mondial de test d’une molécule. Le test aurait permi de soigner un patient en déficience respiratoire. Le but du traitement est de pallier ces symptômes les plus graves avec des antiviraux.

Le duo de laboratoires cherche à freiner la propagation du virus dans le corps pour empêcher la réaction inflammatoire des poumons. En effet, cette déficience est responsable de la mort des cas les plus graves de coronavirus Sars-Cov 2.

L'accélération des procédures d'essais cliniques COVID-19

L’organisme de santé publique l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé est mobilisée et s’est engagée à assurer la disponibilité et la sécurité des produits de santé et des traitements pour les patients atteints du COVID-19. Comme tous les acteurs de la santé, ils portent les essais cliniques COVID-19 en priorité.

Pour cela,  l’ANSM, avec la Direction Générale de Santé (DGS), travaille avec les chercheurs pour que les essais cliniques se déroulent dans des conditions optimales. Elle a permis d’accélérer les procédures de tests des potentiels traitements qualifiés. La prise en charge des évaluations des traitements contre le Sars-Cov 2 est une priorité pour tous les agents d’autorités et les promoteurs.

L’organisme précise que la gravité et le contexte de crise sanitaire mondiale actuel requiert de prioriser l’étude de la prise en charge des patients infectés par le coronavirus.

L'essai clinique de l'EFS

L’ Etablissement Français du Sang a annoncé en début de semaine, travailler sur une étude clinique sur 60 patients atteints du Covid-19 aux hôpitaux de Paris. L’objectif est d’avoir un résultat plus rapide que les études menées par la recherche, rappelle dans une interview RTL Pascal Morel (Directeur de l’EFS). Cette expérience va permettre de comprendre si la pratique rigoureuse du transfère de plasma sanguin, peut soigner les malades du virus.

L’essai nécessite des patients guéris répondant à des critères précisés par les médecins en charge de l’étude. Les prélèvements seront faits essentiellement dans les régions du nord est du pays. Si l’essai clinique est confirmé, l’établissement français du sang se tiendra prêt à transfuser sur l’ensemble du territoire français et accueillir et soigner les personnes infectées du coronavirus.

La mise en garde de l'ANSM concernant l'utilisation de l'hydroxychloroquine

Concernant l’utilisation des médicaments existants, comme Plaquenil et Kaletra, l’agence sanitaire insiste sur le fait qu’aucune efficacité n’a encore été prouvée.  Ces traitements doivent être restreints à une utilisation à l’hôpital et rappelle le danger de l’automédication.

En effet, dans certains cas, ces traitements peuvent avoir des effets secondaires graves sur les patients. A ce jour trois décès ont été répertoriés dus à l’utilisation de ce traitement dans le cadre de soins contre le COVID-19. L’association de ces traitements avec d’autres molécules peut entraîner des conséquences graves en cas de fragilité cardiaque.

Les professionnels de santé sont soumis à la demande des autorités nationales compétentes. Il faut attendre que les recherches aboutissent à une solution pour traiter les patients infectés par le virus. Enfin la recherche d’un vaccin permettra de stopper la propagation du virus.

Pour la population, les gestes de sécurité sanitaire et la distanciation sociale restent le meilleur moyen de se protéger et protéger ses proches.

Twitter
Facebook
LinkedIn
solution koovea complète

Solution de suivi de température en temps réel et à distance

Découvrez notre solution pour la surveillance de température en continu durant la logistique de vos produits, pour l’assurance d’un chaîne du froid respectée.

Un service tout-en-un et sans interruption grâce à une technologie breveté répondant aux normes et réglementations en vigueur.