On relève le défi de la chaîne du froid !

Image post

Connaître le comportement des produits

Aujourd’hui chaque laboratoire pharmaceutique doit connaître la sensibilité aux températures de ses médicaments thermosensibles. Cette connaissance passe par une étude de stabilité longue et coûteuse. Pour accéder plus rapidement au marché, ces études peuvent être abrégées, entraînant des contraintes plus importantes de conservation. Ainsi, 50% des médicaments thermosensibles introduits en France doivent être conservés entre +2 °C et +8 °C.

Les enjeux tant économiques que de sécurité sanitaire sont conséquents et optimiser le suivi de la chaîne du froid des médicaments thermosensibles est devenu une nécessité.

 

Choisir les bonnes solutions pour surveiller la chaîne du froid

Pour bâtir une chaîne du froid de qualité, il est nécessaire de connaître les besoins des utilisateurs, des circuits logistiques, des parcours à l’hôpital, des tournées de répartiteur, les circuits logistiques internationaux, les contraintes du patient à domicile comme à l’hôpital mais aussi les possibles marges de manœuvre et les enjeux y compris économiques.

Les solutions développées et mises en œuvre jusqu’ici sont trop souvent des solutions développées pour d’autres utilisations. Le réfrigérateur ménager reste très souvent utilisé comme enceinte climatique à l’officine, le camion frigorifique standard est utilisé pour le transport de produits de santé thermosensibles à faible inertie et fragiles.

En ce sens, Koovea propose une solution innovante inventée pour les professionnels du monde de la santé. Notre solution connectée en temps réel permet un suivi des médicaments thermosensibles afin de mieux contrôler la chaîne du froid.

PARTNERS

INTERESTED IN OUR SOLUTION ?

Do not hesitate to contact us by mail by filling the form below or by phone at 04 67 13 00 52.

The information you have entered in this form is transmitted by email via a secure link (encryption by TLS protocol) to our customer service. Your personal data (name, address, email, ...) are not the subject of another computerized treatment.